Connexion

Faut-il limiter le temps d’écran pour les enfants d’âge préscolaire?

 Actualité.  URL de cette page.

De nouvelles recherches de l’Université de Californie, Davis, suggèrent que les parents devraient retarder l’introduction de leurs enfants à tous les supports d’écran, ainsi que limiter l’utilisation par les enfants d’âge préscolaire des appareils mobiles, y compris les smartphones et les tablettes.

L’étude a été publiée dans le Journal de l’American Medical Association Pediatrics la semaine du 31 mars 2020. Sur une période de deux ans et demi, les chercheurs ont évalué 56 enfants âgés de 32 à 47 mois et interrogé leurs parents. L’équipe de recherche a évalué les compétences d’autorégulation des enfants ou les compétences nécessaires pour planifier, contrôler et surveiller leurs pensées, leurs sentiments et leurs comportements. Les compétences d’autorégulation des jeunes enfants prédisent la réussite scolaire ultérieure, le fonctionnement social, la santé physique et mentale, le revenu et la criminalité.

 

Les compétences d’autorégulation étaient plus faibles chez les enfants qui ont commencé à utiliser des appareils multimédias à écran (y compris la télévision, les ordinateurs, les smartphones et / ou les tablettes) plus tôt dans la vie, ou qui utilisent actuellement des appareils mobiles (smartphones et / ou tablettes) plus souvent que les autres enfants de l’échantillon.

 

“Les jeunes enfants sont souvent exposés à des quantités substantielles d’écrans. Même si la consommation modérées de média pour enfants de haute qualité a prouvé avoir une influence positive sur le développement, les résultats actuels soutiennent la limitation de l’utilisation des appareils mobiles par les enfants”, a déclaré l’auteure principale de l’étude, Amanda C. Lawrence, candidate au doctorat au Human Development Graduate Group de l’UC Davis. Les co-auteurs sont Daniel Ewon Choe, professeur adjoint de développement humain et d’études familiales, et Madhuri S. Narayan, qui était un étudiant de premier cycle lorsqu’elle travaillait sur la recherche.

 

Les écrans limitent également le temps d’interaction humaine.

 

Les chercheurs ont évoqué d’autres raisons justifiant l’utilisation prudente des appareils mobiles par les jeunes enfants. “La nature portable des appareils mobiles leur permet d’être utilisés dans n’importe quel endroit, comme en attendant un rendez-vous, ou dans la file à la caisse d’une épicerie. L’utilisation de l’écran pourrait alors interférer avec les interactions sensibles et réactives avec les parents ou interférer à la pratique de l’auto-apprentissage des comportements apaisants qui favorisent un développement optimal », a déclaré Amanda Lawrence.

Suite de l’article plus bas

Ce type d’article vous intéresse? Ne ratez plus aucun article en les recevant directement par email.
Remplissez ici vos coordonnées et recevez la newsletter mensuellement.

* information requise




 

L’équipe de recherche a recruté des participants en distribuant des dépliants dans des écoles maternelles et à des événements communautaires. Les données ont été collectées entre le 1er juillet 2016 et le 11 janvier 2019. Lors de visites individuelles de 90 minutes dans un laboratoire de recherche sur le campus, les enfants ont été invités à effectuer 10 tâches pour évaluer leur capacité à s’autoréguler. Les tâches étaient aussi variées que marcher lentement sur une ligne, se relayer avec l’analyste pour construire une tour de cubes ou de retarder la gratification – comme par exemple, être invité à attendre de déballer un cadeau le temps que l’analyste quitte brièvement la pièce. Les parents ont été interrogés sur l’utilisation de l’écran à l’aide d’une nouvelle enquête conçue par Lawrence, et les chercheurs ont calculé l’âge déclaré des enfants lors de la première utilisation des supports d’écran et le temps moyen passé par semaine sur chaque appareil.

 

Les autres constatations comprennent:

  • Il y avait une variation substantielle du temps que les enfants passaient avec des appareils multimédias à écran au cours de la semaine moyenne dans cet échantillon communautaire. Le temps d’écran pour les appareils traditionnels (télévision, ordinateurs) variait de 0 à 68 heures par semaine et de 0 à 14 heures par semaine pour les appareils mobiles (tablettes, smartphones).
  • Le temps d’écran des enfants dans la semaine moyenne n’était pas lié au revenu de leur famille, mais les enfants grandissant dans des ménages à revenu élevé ont commencé à utiliser des appareils mobiles à un âge plus jeune que les ménages à faible revenu.
  • Le temps passé devant l’écran ne différait pas non plus selon le statut de minorité raciale / ethnique dans cet échantillon.

 

De plus, l’exposition des enfants à ce que les chercheurs considèrent comme des appareils à écran traditionnels (téléviseurs, ordinateurs) au cours de la semaine moyenne n’était pas liée à leur autorégulation, contrairement à la plupart des recherches antérieures. Lawrence spécule que les campagnes de sensibilisation sur la fourniture de contenu éducatif destiné aux enfants et sur la mise en garde des parents de surveiller l’utilisation d’écrans par leurs enfants a été efficaces, au moins parmi certains groupes.

 

Référence
Amanda C. Lawrence, Madhuri S. Narayan, Daniel Ewon Choe. Association of Young Children’s Use of Mobile Devices With Their Self-regulation. JAMA Pediatrics, 2020; DOI: 10.1001/jamapediatrics.2020.0129


Do NOT follow this link or you will be banned from the site!