Connexion

Psychogénéalogie: quand la mémoire familiale empêche d’avancer

 Actualité.  URL de cette page.

L’analyse transgénérationnelle s’appuie sur l’étude de l’arbre généalogique de l’individu pour mieux expliquer et apaiser ses angoisses. Fondée sur l’étude du génosociogramme, sorte d’arbre généalogique qui permet de schématiser l’histoire et les liens familiaux, l’analyse transgénérationnelle veut que les traumatismes et non-dits vécus par les ancêtres d’un individu se répercutent sur ce dernier jusqu’à induire inconsciemment des troubles, qu’ils soient de nature psychologique ou physique.
Intervention dans l’article de Maureen Boigen, analyste spécialiste des thérapies transgénérationnelles et de la psychothérapeute Christine Ulivucci.
Dans son best-seller Aïe mes aïeux (éd. Desclée de Brouwer) , la psychologue Anne Ancelin-Schützenberger, pionnière de l’analyse transgénérationnelle dans les années 1970, va même plus loin en abordant la théorie du “syndrome anniversaire”, lequel se traduirait par la répétition de situations plus ou moins douloureuses à travers les différentes générations d’une même famille.

Lire l’article sur L’Express.fr


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je suis humain(e)