Connexion

L’essor de la neurostimulation cérébrale

 Actualité.  URL de cette page.

La stimulation cérébrale profonde semble sûre et pourrait avoir un intérêt dans le traitement de l’anorexie chez les patientes résistantes à tous les traitements actuellement envisageables. Elle a également montré son efficacité dans le traitement de maladies psychiatriques, comme les dépressions, les troubles obsessionnels compulsifs (TOC) ou encore le syndrome de la Tourette (qui provoque des tics).
Lire l’article complet sur LePoint.fr


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je suis humain(e)