Connexion

Isabelle Filliozat : La nourriture est l’un des incontournables du divan

 Actualité.  URL de cette page.

Analyser et faire évoluer la relation brouillée que ses patients entretiennent avec eux-mêmes et avec les autres est le coeur du travail d’Isabelle Filliozat depuis plus de 25 ans. Psychothérapeute non conventionnelle, elle inscrit le processus de guérison dans une approche holistique de la personne, en lien avec l’ensemble de ses environnements, et l’aide ainsi à trouver quelle est sa juste place dans le monde.
Dans son dernier livre, Bien dans sa cuisine (éditions Lattès), elle s’appuie sur la préparation de recettes culinaires pour interroger et expliquer ce qui nourrit nos rapports à notre famille, à nos amis, à notre histoire et à notre sexualité.
Le bonheur se trouve dans un corps et un esprit réconciliés. Chaque être humain est heureux quand il trouve sa place dans le monde, que ses relations avec ses proches sont harmonieuses et qu’il se sent bien dans son corps et dans sa vie. Cela implique qu’il se comprenne, se connaisse, s’accepte, qu’il devienne de plus en plus attentif à ce qu’il est, donc plus conscient, et qu’il apprenne à faire le tri dans ses émotions lorsque certaines le submergent.
Une nourriture équilibrée et adaptée à nos besoins est notre premier médicament. De plus en plus de scientifiques étudient les relations nourriture-cerveau-hormones pour améliorer notre santé physique et psychique.
Entrer en contact avec ses pensées et ses émotions, les observer, les comprendre, les accepter, les transformer, un peu comme nous le faisons en cuisinant un plat, permet d’accueillir l’entièreté de ce que nous sommes dans le moment. Tout cela participe à accroître notre conscience, nous aide à réfléchir à ce qu’est notre place dans le monde, à ce que sont nos relations avec les autres et à comprendre que tout est lié, interdépendant.


Lire l’article complet sur LePoint.fr


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je suis humain(e)