Connexion

Cancer du sein : la méditation améliore la santé des survivantes

 Actualité.  URL de cette page.

Pour la première fois, des chercheurs ont démontré l’impact positif de la méditation et des thérapies de groupe sur la santé physique d’anciennes malades.
pour la première fois, des chercheurs canadiens viennent de constater un impact physique sur les cellules de survivantes du cancer du sein après seulement trois mois de pratique de méditation ou de thérapie de groupe. Des analyses de sang des participantes (leur âge moyen était de 55 ans) ont été effectuées avant et après l’expérience. La longueur des télomères des femmes ayant suivi des séances de méditation ou une thérapie de groupe s’est avérée meilleure que celle dans le groupe témoin (dans celui-ci, la longueur des télomères a diminué).
Introduite en milieu hospitalier il y a seulement quelques années en France, la méditation accumule les arguments en sa faveur, notamment pour les patients souffrant ou ayant souffert d’un cancer. On lui reconnaît déjà des effets sur la réduction des douleurs chroniques, l’hypertension, l’excès de cholestérol, le stress post-traumatique, la prévention des épisodes dépressifs, ainsi que sur la concentration ou la créativité. Les effets positifs sur la santé du Tai-chi ont fait l’objet de nombreuses publications, qui évoquent notamment un effet anti-vieillissement intéressant.
La dernière étude en date publiée dans le Journal of the National Cancer Institute suggère que le tai-chi pourrait être un remède utile contre l’inflammation chronique dont souffrent des survivantes du cancer du sein en cas d’insomnie.

Lire l’article en entier sur LePoint.fr


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je suis humain(e)